Renforcement des capacités SPS

Slideshow or image 
Date de début 
01/04/2008
Date de fin 
31/07/2010

Renforcement des capacités SPS

Le projet visait à renforcer la capacité des fonctionnaires responsables de la sécurité alimentaire, des services zoosanitaires et phytosanitaires, et du commerce agricole afin d'appliquer efficacement les mesures SPS. Plus précisément, il mettait l'accent sur l'amélioration des capacités techniques pour les procédures d'essai, d'inspection, de certification et d'homologation, et pour les régimes de quarantaine; le renforcement des connaissances scientifiques pour procéder à l'évaluation des risques, déterminer les niveaux appropriés de protection, et assurer le suivi et la surveillance; et l'amélioration de l'efficacité du point d'information SPS et de l'autorité responsable des notifications.

Contexte 
La production agricole fait vivre plus de 74% de la population du Népal et représente 32% de son PIB. Les initiatives de développement agricole non seulement encouragent la croissance économique mais contribuent également à la réduction de la pauvreté. Il existe un potentiel de développement des exportations de produits alimentaires et agricoles par une transformation de l'agriculture de subsistance en agriculture commerciale. Toutefois, ce potentiel est limité par la faiblesse du système sanitaire et phytosanitaire (SPS) du pays. La capacité du régime de contrôle SPS du Népal à élaborer et à mettre en œuvre des mesures SPS a été jugée inadéquate et peut affecter l'économie nationale, ainsi que la santé des personnes et des animaux et la préservation des végétaux.

Ce projet, élaboré grâce à un don pour l'élaboration de projets du STDF, a porté sur les besoins en matière de capacités identifiés par l'Étude diagnostique sur l'intégration du commerce du Cadre intégré renforcé pour le Népal (2010), auxquels il est indispensable de répondre pour faciliter les exportations de produits alimentaires agricoles à forte valeur ajoutée, améliorer la sécurité sanitaire et la qualité des produits alimentaires sur le marché intérieur et promouvoir la productivité agricole. Le projet était axé sur l'élaboration et la mise en œuvre d'un programme de formation SPS ciblant les fonctionnaires gouvernementaux aux niveaux national et infranational.
Résultats 
Amélioration de la sensibilisation et des connaissances dans le domaine SPS parmi les fonctionnaires gouvernementaux

Plus de 600 techniciens de niveau intermédiaire et de terrain du gouvernement népalais ont assisté à des ateliers et amélioré leurs connaissances et leurs compétences en matière de gestion des mesures SPS. Parmi les bénéficiaires figuraient des inspecteurs des produits alimentaires, des inspecteurs vétérinaires et des agents de contrôle de la qualité, des agents chargés de la quarantaine animale, des agents chargés de la protection et de la quarantaine des végétaux, ainsi que du personnel du point d'information SPS et de l'autorité responsable des notifications. Les participants continueront d'exercer des fonctions de formateurs à l'avenir, assurant ainsi la durabilité des avantages du projet. Les participants ont été formés dans les domaines de la sécurité sanitaire des produits alimentaires, de la préservation des végétaux et de la santé des animaux pour dispenser de nouvelles formations dans le domaine SPS sur l'évaluation des risques, la détermination des niveaux appropriés de protection, le rappel des produits et les recours, la fixation de limites pour les résidus de pesticides et la surveillance de ces derniers, etc.

Amélioration des compétences techniques pour le suivi et l'application des mesures SPS nationales

Des documents et des programmes de formation SPS axés sur les bonnes pratiques agricoles ont été élaborés à l'intention des fonctionnaires de niveau intermédiaire et débutants chargés d'assurer le suivi et l'application des mesures SPS. Le contenu et les documents du cours ont été produits par des consultants internationaux dans le domaine de la sécurité sanitaire des produits alimentaires, de la santé des animaux et de la préservation des végétaux pour le programme de formation des formateurs et pour les formations dans les secteurs SPS. Au total, 51 maîtres formateurs ont reçu une formation pratique, axée sur les résultats, y compris des modules essentiels d'introduction, spécialisés et de recyclage. Plus de 75% des participants ont indiqué qu'ils ont observé des évolutions positives de leurs prestations professionnelles, et plus de 40% d'entre eux ont confirmé qu'ils avaient dispensé des formations à d'autres personnes. Grâce à cet ensemble complet de documents de formation dans le domaine SPS, à des directives et des manuels d'utilisation, les formations futures au Népal pourront être dispensées par les participants à ce projet, et les documents pourront être utilisés pour orienter et servir de référence sur le terrain.

Renforcement de la coordination entre les organisations chargées de la mise en œuvre des mesures SPS au Népal

Ce projet a contribué à accroître le degré de coordination entre les départements du Ministère de l'agriculture et des coopératives (actuel Ministère du développement de l'agriculture et de l'élevage), le point d'information SPS et le Comité de coordination SPS. Des représentants de différents secteurs, chargés de la mise en œuvre de l'Accord SPS au Népal, ont assisté aux séances de formation sur la manière d'améliorer leur coordination pour la mise en œuvre des mesures SPS et de mener de manière proactive et efficace leurs rôles et responsabilités respectifs. Au cours de l'atelier final, les progrès globaux et les activités futures ont été identifiés pour assurer la poursuite de l'application des mesures SPS et des obligations commerciales.
Recommandations 
Renforcement des capacités SPS à l'avenir

Ce projet a mis en lumière l'importance d'organiser des formations de recyclage pour informer les fonctionnaires et les techniciens des dernières évolutions dans les domaines connexes. Sur la base des résultats d'une évaluation a posteriori, un programme de formation de recyclage a été conçu et mis en œuvre pour 15 maîtres formateurs. Les formations futures permettront de maintenir l'engagement et la pertinence du projet.

Consolidation d'un groupe restreint d'experts SPS

Le transfert de personnel formé vers de nouveaux postes dans lesquels les connaissances acquises ne sont pas pertinentes risque de réduire l'efficacité du projet. Il est nécessaire de travailler avec les décideurs de haut niveau pour mieux faire connaître l'importance de l'existence d'un groupe restreint permanent d'experts SPS, et pour trouver des moyens de retenir le personnel qualifié grâce à des incitations, afin d'assurer le succès et la durabilité du projet.

Renforcement des capacités tout au long de la chaîne de valeur

L'amélioration des capacités SPS doit être l'une des priorités des secteurs public et privé pour garantir la sécurité sanitaire des produits agricoles destinés à l'exportation. Bien que le renforcement des capacités au sein du secteur privé n'ait pas été visé par ce projet, il joue un rôle essentiel pour rendre possible et faciliter la mise en œuvre de mesures SPS adéquates. Le renforcement des capacités des acteurs de la chaîne de valeur dans l'ensemble de la production doit être l'un des objectifs des projets futurs liés au renforcement des mesures SPS.
PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/170
Status 
Terminé
Valeur du projet (US$) 
424,698
Contribution STDF (US $)  
389,648
Bénéficiaires 
Népal
Entités de mise en œuvre 
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)
Organismes associés 
Ministry of Agriculture and Livestock Development, Nepal