Développement des exportations de graines de sésame et de beurre de karité

Slideshow or image 
Date de début 
01/10/2010
Date de fin 
30/09/2013

Développement des exportations de graines de sésame et de beurre de karité

Ce projet visait à développer un système efficace de contrôle des aflatoxines pour les exportations de graines de sésame et de noix de karité, ainsi qu'un système efficace de contrôle des acides gras libres et des impuretés pour le beurre de karité. Le système mis en place devrait permettre de contrôler la qualité de toutes les céréales et légumineuses stockées à la fois pour la consommation locale et l'exportation.

Les résultats du projet peuvent être consultés ici.

Contexte 
Les graines de sésame et les noix/le beurre de karité sont des produits agricoles d'exportation prioritaires au Nigéria, qui ont un potentiel de croissance et de pénétration des marchés internationaux. Ils sont souvent produits par des petits agriculteurs et ils nécessitent des conditions spécifiques pour assurer la sécurité du produit et éviter la contamination. La forte teneur des graines en aflatoxines due à de mauvaises conditions de stockage et la présence d'impuretés étaient le principal défi. Avant le début du projet, il n'y avait aucune stratégie nationale pour promouvoir ces produits. Ce projet constituait donc la première étape pour donner la priorité à la production de produits de qualité prêts à être exportés sur le plan international et respectant les prescriptions SPS internationales.

Le Nigéria est le deuxième producteur de graines de sésame en Afrique, avec une production d'environ 120 000 tonnes par an (FAO 2012). Une grande partie de la population locale, largement composée de femmes, dépend directement ou indirectement de la production de graines de sésame pour les marchés locaux et pour l'exportation. Le développement de ce secteur réduit la pauvreté et augmente le niveau de vie tout en freinant l'exode rural vers les zones urbaines. On estime qu'avec un meilleur contrôle de la qualité le Nigéria pourrait augmenter de 50% ses exportations vers l'Extrême Orient et l'Union européenne.

En outre, le Nigéria est le plus grand producteur mondial de noix de karité avec une production de 325 610 tonnes par an (FAO 2012). La récolte des noix de karité et l'extraction du beurre emploient une part importante de la population locale. Au cours des cinq dernières années, la demande de produits à base de karité a augmenté dans l'Union européenne et aux États Unis, ce qui a obligé les pays producteurs à accroître leurs exportations. Le beurre de karité est maintenant couramment utilisé dans la production de beurre de cacao, de sucreries et de margarine.
Résultats 
Mise à jour de la documentation sur les pratiques de contrôle de la qualité des produits à base de graines de sésame et de karité destinés à l'exportation

L'un des principaux objectifs était d'améliorer la documentation et les manuels sur les pratiques de contrôle de la qualité des produits à base de graines de sésame et de noix de karité destinés à l'exportation. L'accent a été mis sur la production sur le terrain, la transformation, le stockage, les sites de production et le transport vers les ports d'exportation. Des rapports sur les caractéristiques socioéconomiques de la production de graines de sésame et de noix/beurre de karité au Nigéria ont été établis sur la base d'enquêtes sur le terrain. L'étude a conclu que la production commerciale de beurre de karité est concentrée dans 12 États nigérians et que la majorité des cueilleurs sont des femmes. Des techniques rudimentaires sont utilisées pour transformer les noix en beurre, de sorte qu'il y a souvent des pertes élevées et que les quantités de beurre extrait sont faibles. Une analyse HACCP (analyse des risques et maîtrise des points critiques) dans la chaîne de production a permis de développer un modèle prédictif simple pour le contrôle des aflatoxines et des champignons dans la chaîne de production des graines de sésame et des noix de karité. La collecte des caractéristiques physico chimiques des graines de sésame et des noix de karité concernant leur teneur en aflatoxines a permis de publier des rapports de laboratoire.

Amélioration des pratiques de contrôle de la qualité des produits alimentaires et de la traçabilité des produits pour permettre l'accès aux marchés internationaux

Un système de contrôle de la qualité sur le terrain et des plans de traçabilité pour les deux produits ont été mis au point. Le matériel acheté dans le cadre du projet comprenait des machines de transformation du sésame et du beurre de karité. Huit sites de transformation modernes ont été créés pour améliorer la capacité de production et faire en sorte que le beurre de karité et les graines de sésame soient conformes aux mesures SPS internationales. Un partenariat de partage des coûts entre le secteur privé, les coopératives et le NEPC gère les sites qui offrent des possibilités d'emploi et des revenus plus élevés, en particulier pour les femmes. De plus, l'amélioration des analyses de laboratoire contractuelles et de la certification des systèmes de contrôle de la qualité des graines de sésame et des produits à base de karité a permis d'assurer le respect des normes de sécurité sanitaire des produits alimentaires avant l'exportation afin de satisfaire aux exigences des pays importateurs. La NAFDAC a été chargée de créer un système de traçabilité afin d'évaluer les mesures correctives, les vérifications, les documents et la tenue des registres pour les deux produits.

Renforcement des compétences des parties prenantes dans la chaîne de valeur

Les agents de vulgarisation, les commerçants, les exportateurs et les agents chargés de l'application des normes ont reçu une formation sur les meilleures pratiques de production et de contrôle, et sur la manière de mettre en œuvre les nouveaux systèmes HACCP et de traçabilité dans les chaînes de production et d'approvisionnement. En outre, les parties prenantes ont eu la possibilité de développer des synergies et d'établir des relations pour améliorer les échanges commerciaux. La formation a été organisée en deux catégories: i) une formation destinée aux agents de vulgarisation, aux agriculteurs et aux transformateurs (comprenant plus de 1 000 femmes) sur les meilleures pratiques pour assurer la sécurité et la qualité de la production de sésame et de beurre de karité et sur les nouvelles méthodes de propagation des graines de sésame; ii) une formation destinée aux commerçants, aux exportateurs et aux agents chargés de l'application des normes pour assurer la sécurité et la qualité de la production et du commerce grâce au renforcement des capacités.

Amélioration du partage d'informations et renforcement du partenariat public privé

Afin de sensibiliser davantage au projet et à l'amélioration de la qualité des graines de sésame et du beurre de karité du Nigéria, le NEPC a favorisé le partage d'informations et la transparence en créant un site web dédié au projet. De plus, des brochures, des affiches, des rapports et des lignes directrices ont été diffusés dans tout le pays. Des informations sur les systèmes améliorés de sécurité sanitaire et de qualité des aliments ont également été diffusées par la radio et la télévision. Le dialogue et le partenariat public privé dans les secteurs du beurre de karité et des graines de sésame ont été renforcés par la tenue de réunions de démarrage, d'une réunion à mi parcours et d'une réunion à l'achèvement du projet. Les principales parties prenantes ont eu la possibilité de mieux comprendre les activités de chacune, et d'établir des relations entre elles pour stimuler le développement de la chaîne de valeur des graines de sésame et du beurre de karité.

Recommandations 
Assurer un suivi et une évaluation continus

Après avoir construit plusieurs installations de transformation et après avoir acheté des machines de transformation, il est essentiel de suivre et d'évaluer régulièrement les performances des opérateurs. Le processus de suivi vise à assurer la conformité et la mise en œuvre des systèmes de contrôle de la qualité et de la sécurité mis au point afin d'accroître les rendements en graines de sésame et en beurre de karité.

Promouvoir les activités de sensibilisation et renforcer les partenariats public privé

Les activités de sensibilisation et de plaidoyer doivent être fréquentes et continues pour aider à soutenir et à développer les activités et les résultats du projet. Une plus large publicité au moyen des médias, de brochures, d'affiches ou de rapports peut permettre de faire connaître les résultats du projet à un plus large public dans le pays. Un site Web dédié au projet fournit des informations détaillées sur le processus du projet de manière transparente. La mise au avant de l'importance d'un partenariat public privé stable peut aider à créer des centres de production dans d'autres régions du pays. Cela implique aussi le développement, la collaboration et l'engagement de circuits de commercialisation régionaux/internationaux appropriés.

Assurer en continu la formation et le renforcement des capacités dans le secteur

La formation et le renforcement des capacités des opérateurs et des autres parties prenantes assurés en continu par les organismes de réglementation (NAFDAC, NCRI, SON, IITA) ont permis la bonne mise en œuvre des systèmes de qualité et de sécurité. Cela va de pair avec la mobilisation d'un soutien pour renforcer les compétences des opérateurs en matière de gestion, de production, d'emballage, de stratégie de marque, de marketing, de vente ou de tenue des registres, avec l'ITC et d'autres agences internationales partenaires.

Poursuivre le développement des produits et du secteur

Pour assurer des progrès continus, il faut continuer à étudier les possibilités de développement et de certification des produits pour les graines de sésame et le beurre de karité, par exemple leur éventuelle certification biologique pour améliorer leurs qualités marchandes. De plus, il faudrait élaborer une stratégie sectorielle pour le beurre de karité et les graines de sésame afin de déterminer les priorités du secteur.

PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/172
Status 
Terminé
Valeur du projet (US$) 
545,040
Contribution STDF (US $)  
364,240
Bénéficiaires 
Nigéria
Entités de mise en œuvre 
Conseil nigérian de promotion des exportations (NEPC)
Organismes associés 
Federal Ministry of Commerce and Industry (FMCI), Nigeria
Federal Produce Inspection Service (FPIS), Nigeria
Institut international d'agriculture tropicale (IITA)
Centre du commerce international (ITC)
National Agency for Food and Drug Administration and Control (NAFDAC), Nigeria
National Cereals Research Institute (NCRI), Nigeria
Nigerian Stored Products Research Institute (NSPRI)
Standards Organisation of Nigeria (SON)