Améliorer la transparence sur la lutte contre les mouches des fruits

Slideshow or image 
Date de début 
01/06/2009
Date de fin 
30/06/2011

Améliorer la transparence sur la lutte contre les mouches des fruits

Le projet visait à promouvoir une approche coordonnée afin de relever le défi que représente la lutte contre la mouche des fruits en Afrique subsaharienne. Ce projet a facilité l'échange d'informations et le dialogue entre acteurs publics et privés aux niveaux national, régional et international.

Les résultats du projet peuvent être consulté ici.

Contexte 
En Afrique, la propagation des mouches des fruits constitue un problème majeur qui pèse sur la production nationale de fruits et de légumes et l'accès aux marchés régionaux et internationaux, y compris l'Union européenne. Pour pouvoir relever un défi d'aussi longue haleine, des ressources scientifiques, techniques et financières considérables devaient être mobilisées. Or, le continent ne disposait pas d'une approche intégrée et efficace permettant de résoudre le problème. En outre, l'échange d'informations et le dialogue entre principaux acteurs étaient assez limités.

Le STDF s'était aussi associé aux efforts sur des projets précédents, STDF/PG/255 et STDF/PG/283, en leur apportant un soutien technique. Le projet qui nous occupe a apporté un soutien complémentaire à ces projets en engageant un processus de coordination et de partage de renseignements entre les différents acteurs allant des producteurs aux ONG en passant par les organismes de recherche, les instances publiques et les donateurs.
Résultats 
L'actualité sur les mouches des fruits diffusée largement

Le principal résultat attendu de ce projet était la rédaction et la diffusion, de juin 2009 à janvier 2011, de 18 bulletins d'information électroniques (en anglais et en français) intitulés "La lutte contre les mouches des fruits et légumes en Afrique subsaharienne". Ces informations sont parvenues à 1 300 lecteurs dans 59 pays. Parmi les destinataires figuraient des acteurs du secteur privé, des instances publiques, des instituts de recherche, des universités, etc.

Sensibilisation accrue et meilleure connaissance sur la lutte contre les mouches des fruits et meilleure connaissance 

La diffusion des bulletins d'information a contribué à la montée en puissance des techniques de lutte biologique, à la mobilisation des efforts dans le cadre du Plan régional de la CEDEAO et à l'organisation d'événements en Afrique orientale et australe en 2011. Cet échange d'informations a marqué la première étape de la mise en place d'une réponse sous régionale dans la lutte contre les mouches des fruits intégrant les comités en Afrique de l'Ouest, et d'un dispositif d'alerte sur l'arrivée de nouvelles maladies des plantes (comme la bactériose du manguier) en Afrique de l'Ouest.
Recommandations 

Constatant la réussite de cette initiative d'échange d'informations, la CEDEAO a accepté de poursuivre la publication du bulletin d'information en 2011-2012, dans le contexte de la lutte contre les mouches des fruits en Afrique de l'Ouest.

PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/287
Status 
Terminé
Valeur du projet (US$) 
136,500
Contribution STDF (US $)  
82,800
Bénéficiaires 
Mondial
Entités de mise en œuvre 
Comité de liaison Europe-Afrique-Caraïbes-Pacifique (COLEACP)
Organismes associés 
Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), France