Élargissement de l'initiative de lutte contre la mouche des fruits en Afrique de l'Ouest

Slideshow or image 
Date de début 
01/04/2010
Date de fin 
23/08/2011

Élargissement de l'initiative de lutte contre la mouche des fruits en Afrique de l'Ouest


L'objectif de ce projet était d'augmenter les revenus des producteurs de fruits et légumes, en particulier des petits producteurs, afin de contribuer à la réduction de la pauvreté en Afrique de l'Ouest. Plus spécifiquement, le projet visait à maîtriser les pertes de fruits et légumes dues à l'infestation de la mouche des fruits en améliorant la sécurité sanitaire des produits alimentaires au niveau de la production.

Les résultats du projet peuvent être consultés ici.

Contexte 
Les mouches des fruits constituent un problème majeur pour la production et le commerce de fruits dans la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest, affectant non seulement l'industrie d'exportation des mangues en plein essor, mais aussi des variétés de fruits consommées localement telles que les agrumes.

Des études préliminaires ont apporté une réponse régionale pour lutter contre la mouche des fruits. Ce projet relève d'une initiative régionale menée par le CIRAD et financée par le Groupe de la Banque mondiale entre 2008 et 2009, connue sous le nom de WAFFI ("Initiative régionale de lutte contre la mouche des fruits en Afrique de l'Ouest"). Le projet consolidait et complétait d'autres projets soutenus par le STDF en Afrique de l'Ouest (PG/255, PG/283, PG/287) afin d'accroître les efforts régionaux de sensibilisation et de formation, et d'approfondir les activités avancées dans huit pays pilotes (le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Mali, le Togo et le Sénégal).
Résultats 
Diminution de l'infestation de mouches des fruits

Des stratégies de lutte intégrée contre les parasites ont été déployées afin d'améliorer la maîtrise à long terme des populations de mouche des fruits. Un soutien a été apporté pour la détection et le piégeage dans les vergers de manguiers et d'agrumes. Une diminution notable de l'infestation a été remarquée dans les vergers où des méthodes prophylactiques ont été employées.

Renforcement de la recherche et développement de bonnes pratiques pour lutter contre la mouche des fruits

De nouvelles méthodes visant à maîtriser les mouches des fruits ont été testées sur le terrain, dans le nord et le centre du Bénin. Ces expériences ont mis en évidence le moyen le plus efficace (un mélange de "Nulure + Borax") pour capturer les mouches des fruits femelles (ceratitis).

Enrichissement des bases de données sur la mouche des fruits en Afrique

De nouvelles données provenant d'Afrique de l'Ouest sur les fluctuations des espèces Tephritidae affectant l'industrie des agrumes ont été introduites dans la base de données de la WAFFI, étendant la base des éléments de preuve et soutenant la prise de décision dans la lutte contre la mouche des fruits.

Diffusion et amélioration des connaissances et des savoir faire sur des méthodes prophylactiques

Il a été montré que des méthodes de récolte sûres limitent le développement de la première génération de mouches des fruits dans les vergers de manguiers. Les producteurs ont amélioré leurs connaissances et leurs savoir faire concernant les méthodes prophylactiques par le biais de groupes de réflexion et de séances de démonstration dans les vergers. Au Bénin et au Ghana, les producteurs ont été sensibilisés à l'utilisation des fourmis oecophyllous pour lutter contre la mouche des fruits par le biais de séances d'essai et d'ateliers. Des formations à destination des techniciens, des producteurs, des propriétaires de vergers, de leurs voisins et des exportateurs ont eu lieu dans chaque pays. Des articles scientifiques ont été publiés pour partager plus amplement les expériences et les résultats du projet.

Recommandations 
Approfondissement de la recherche et essais sur le terrain pour lutter contre la mouche des fruits

Il est nécessaire de poursuivre les recherches et les essais sur le terrain à plus long terme pour évaluer d'autres possibilités de lutte contre les mouches des fruits et pour identifier des solutions rentables.
PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/313
Status 
Terminé
Valeur du projet (US$) 
848,469
Contribution STDF (US $)  
559,482
Bénéficiaires 
Afrique de l'Ouest
Entités de mise en œuvre 
Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), France
Organismes associés 
Groupe de la Banque mondiale