Amélioration de l'inspection des produits alimentaires grâce à une école virtuelle

Slideshow or image 
Date de début 
01/07/2012
Date de fin 
30/06/2016

Amélioration de l'inspection des produits alimentaires grâce à une école virtuelle

L'objectif principal consistait à améliorer la sécurité sanitaire des produits alimentaires frais ou transformés de la région, et ainsi à faciliter les échanges et améliorer la santé publique grâce à des procédures d'inspection modernes et harmonisées appliquées dans tous les pays de la région par un corps d'inspecteurs des produits alimentaires dûment qualifiés.

Les résultats du projet peuvent être consultés ici.

Contexte 
Étant donné que l'inspection des produits alimentaires dans les pays d'Amérique centrale et en République dominicaine est effectuée par différents organismes gouvernementaux, et compte tenu de l'importance qu'il y a à promouvoir des actions de coordination harmonisées, efficaces et techniquement justifiées, il a été rendu possible de travailler sur un projet de renforcement des capacités des corps d'inspecteurs pour garantir la sécurité sanitaire tout au long de la chaîne.

Un corps d'inspecteurs des produits alimentaires formés aux techniques d'inspection modernes, et adoptant une attitude favorisant la participation proactive à l'amélioration de la sécurité sanitaire des aliments dans la région, contribuerait non seulement à éliminer ou à réduire au minimum les incidents résultant d'obstacles au commerce ainsi qu'à vaincre la méfiance de chaque pays à l'égard du système d'inspection alimentaire de ses partenaires régionaux, mais aussi à moderniser et à améliorer en permanence la réglementation relative à la sécurité sanitaire des aliments.

L'harmonisation des procédures d'inspection alimentaire dans l'ensemble de la région faciliterait la progression vers la création d'une union douanière et aurait un impact positif sur la santé des consommateurs.
Résultats 
École régionale d'inspection des produits alimentaires en activité
Pour établir l'école, les activités suivantes ont été réalisées:
  • Création d'un cours virtuel d'inspection des produits alimentaires disponible sur la plate forme virtuelle de l'IICA.
  • Création d'un cours virtuel de contrôle des produits alimentaires.
  • Création d'un Conseil universitaire composé de représentants des huit pays faisant partie du projet.
  • Création d'un Groupe technique consultatif composé de représentants des administrations publiques compétentes en matière d'inspection alimentaire (Ministères de l'agriculture et de la santé).
  • Sept mémorandums d'accord ont été conclus avec les universités partenaires du projet, dans l'objectif de favoriser la réalisation et la mise en œuvre des cours virtuels d'inspection des produits alimentaires et de contrôle des produits alimentaires. Des accords ont été conclus avec le Costa Rica: Université de Costa Rica, CITA; El Salvador: Université José Matías Delgado; le Guatemala: Université Rafael Landívar; le Nicaragua: Université nationale autonome du Nicaragua, León; le Honduras: Université nationale d'agriculture; le Panama: Université du Panama; et la République dominicaine: Université ISA.
  • Dans le cadre de ces accords et avec l'objectif de faciliter la mise en œuvre du projet, du matériel de visioconférence a été acheté pour l'Université Rafael Landívar, l'UNAN León, l'Université ISA, l'Université du Costa Rica et l'Université José Matías Delgado. Une licence Webex a été fournie à l'Université nationale d'agriculture et à l'Université du Panama pour une durée de deux ans.

Deux sessions du cours virtuel d'inspection des aliments
Le cours virtuel a été dispensé du 18 février au 18 septembre 2015 et du 20 octobre 2015 au 26 avril 2016 avec les résultats suivants:
  • 936 inspecteurs des 8 pays ont débuté la formation.
  • 544 inspecteurs ont terminé les cours.
  • 479 inspecteurs ont réussi la formation:
    • Honduras: 48
    • République dominicaine: 47
    • El Salvador: 104
    • Panama: 23
    • Guatemala: 43
    • Costa Rica: 144
    • Belize: 6
    • Nicaragua: 64

Proposition de durabilité pour l'école virtuelle régionale d'inspection des produits alimentaires (ERVIA)
Lors de la réunion de clôture du projet, les représentants du milieu universitaire et du secteur public ont convenu d'assurer la durabilité de l'ERVIA grâce à la mise en œuvre d'une alliance stratégique et au déploiement d'efforts coordonnés pour garantir sa continuité.

Dans le cadre de cette réunion, il a été convenu de mettre en place une nouvelle structure incluant la Commission officielle technique, comprenant des représentants des autorités compétentes en matière de sécurité sanitaire des produits alimentaires dans chaque pays et le Conseil universitaire composé d'universités partenaires dans chacun des pays impliqués dans le projet (Belize, Guatemala, Honduras, El Salvador, Nicaragua, Costa Rica, Panama et République dominicaine). En outre, les parties sont convenues de l'importance qu'il y a à promouvoir des initiatives au niveau local comme au niveau régional.

Biens publics internationaux disponibles
  • Un cours virtuel d'inspection des produits alimentaires qui sera disponible sur les plates formes des universités partenaires pour être dispensé aux niveaux national et régional.
  • Un cours virtuel de contrôle des produits alimentaires qui sera disponible sur les plates formes virtuelles des universités partenaires pour être dispensé aux niveaux national et régional.

Formation d'un réseau d'universitaires experts en inspection des produits alimentaires au niveau régional
Grâce à cette initiative, un groupe d'environ 25 représentants du milieu universitaire spécialistes de l'inspection et du contrôle des produits alimentaires a été formé, ce qui peut contribuer à l'amélioration technique des actions au niveau régional comme au niveau local et au renforcement des capacités à l'intérieur des pays.

Recommandations 
Travailler sur la durabilité à long terme du projet
Promouvoir des discussions de grande ampleur avec les gouvernements et les universités pour assurer la durabilité de la formation aux niveaux local et régional.

Mécanismes de communication et de coordination
Renforcer les mécanismes de communication entre le Conseil universitaire et la Commission officielle technique aux niveaux régional et local.

Intégration de partenaires stratégiques dans d'autres organisations compétentes des secteurs public et privé
Identifier des schémas permettant de promouvoir aux niveaux régional et local la participation et l'intégration active des Ministères de la santé de la région et d'autres organismes compétents en la matière et établir des alliances stratégiques avec le secteur privé.

Identifier d'autres partenaires stratégiques dans les Amériques pour reproduire l'initiative
Partager et diffuser les résultats du projet auprès d'autres gouvernements pour étendre l'initiative à d'autres pays et régions.

PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/344
Status 
Terminé
Valeur du projet (US$) 
1,534,294
Contribution STDF (US $)  
977,643
Bénéficiaires 
Belize
Costa Rica
El Salvador
Guatemala
Honduras
Nicaragua
Panama
République dominicaine
Entités de mise en œuvre 
Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture (IICA)
Organismes associés 
Gouvernements du Belize, du Costa Rica, d'El Salvador, du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Panama et de la République dominicaine