Historique

Le STDF trouve son origine dans une déclaration publiée conjointement par les dirigeants de la FAO, de l'OIE, de la Banque mondiale, de l'OMS et de l'OMC à l'issue de la Conférence ministérielle de Doha en novembre 2001. Dans cette déclaration, les cinq organisations étaient convenues d'étudier conjointement de nouveaux dispositifs techniques et financiers pour favoriser la coordination et la mobilisation des ressources, de façon à garantir une utilisation plus efficace des ressources techniques et financières.

En août 2002, les cinq organisations ont commencé à discuter de la création d'un partenariat et d'un fonds d'affectation spéciale, avec un financement de démarrage de la Banque mondiale et l'OMC. Le 10 septembre 2004, elles ont formellement créé le STDF par l'adoption d'un premier plan d'activités.  Des représentants de donateurs et de pays en développement sont venus s'ajouter aux membres du STDF en 2005. En 2007, le statut d'observateur a été accordé à différentes organisations ayant des connaissances spécialisées dans le domaine SPS ou mettant en œuvre des projets d'assistance technique liés au domaine SPS.

Trois évaluations indépendantes du STDF ont été effectuées à ce jour. La première a été achevée en 2005 (STDF-76 - en anglais) et a abouti à l'adoption d'une Stratégie à moyen terme pour la période 2007 2011. Lors de la deuxième évaluation, achevée en 2008 (STDF-248 - en anglais). Les résultats du Fonds ont été jugés globalement "bons et, dans nombre de domaines importants, très bons" et il a été souligné que le STDF jouait un rôle important qu'aucune autre organisation ne serait en mesure de jouer. La troisième évaluation a examiné la période 2009-2013 (STDF-MTR - en anglais). Le rapport relève que “les résultats sont impressionnants et témoignent du fonctionnement efficace du STDF”. Le rapport salue aussi son rôle dans la coordination des projets d’assistance, qui constitue “une valeur ajoutée importante”. La performance du Secrétariat est qualifiée d’“efficace et rentable”.

Video