Renforcement des capacités sanitaires dans le secteur des coquillages au Sénégal

Date de début 
14/03/2022

Renforcement des capacités sanitaires dans le secteur des coquillages au Sénégal

La pêche constitue un secteur prédominant de l'économie du Sénégal et les mollusques bivalves offrent d'importantes oportunités commerciales que, si exploitées correctement, pourraient avoir un impact positif sur la croissance économique, la réduction de la pauvreté et l'amélioration des moyens de subsistance dans le pays.

L'objectif global de ce projet est de promouvoir le respect des exigences sanitaires internationales dans une chaîne de valeur stratégique pour le pays. Il est pertinent car il encourage une approche collaborative et interdisciplinaire favorisant les partenariats public-public (entre le ministères sectoriel et les agences spécialisées) ainsi que public-privé (en travaillant étroitement avec les associations de producteurs). En outre, le projet devrait générer des bénéfices sur la santé publique nationale et ouvrira la voie au développement d'une stratégie de promotion de la conchyliculture sur le marché national (hôtels, restaurants, supermarchés, sites touristiques), ainsi que sur les marchés régionaux et internationaux.

Enfin, ce projet pourrait potentiellement être reproduit. Les expériences et les leçons apprises pourraient être partagées avec les pays de la sous-région (Mauritanie, Côte d'Ivoire, Guinée, Bénin, Gabon) qui ont des écosystèmes marins, des estuaires ou des mangroves similaires et dans lesquels les coquillages sont une ressource importante pour les communautés côtières confrontées aux mêmes défis en matière de respect des normes sanitaires.

Documents 
Fichier attachéTaille
PDF icon STDF/PG/672 - Application Form.pdf1.14 Mo
PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/672
Statut 
En cours
Valeur du projet (US$) 
854,518
Contribution STDF (US $)  
756,408
Bénéficiaires 
Sénégal
Entités de mise en œuvre 
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)