Lutte contre les parasites invasifs de la pomme de terre en Afrique orientale et australe

Slideshow or image 
Date de début 
01/11/2023

Lutte contre les parasites invasifs de la pomme de terre en Afrique orientale et australe

Ce projet vise à améliorer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance en Afrique orientale et australe en renforçant la productivité et la sûreté du commerce des pommes de terre.

Contexte 

La pomme de terre (Solanum tuberosum) est l'une des cultures vivrières les plus consommées et les plus essentielles à l'échelle mondiale, y compris en Afrique orientale et australe. Or les risques SPS, y compris les parasites invasifs, menacent sa production et son commerce. Les nématode à kyste de la pomme de terre (Globodera rostochiensis et G. pallida) sont des organismes de quarantaine invasifs qui affectent la production dans plus de 100 pays, dont plusieurs en Afrique orientale et australe. Ces parasites contribuent à de faibles rendements qui ont un impact direct sur la sécurité alimentaire; ils ont aussi des conséquences pour l'acceptabilité des légumes sur les marchés locaux et leur compétitivité sur les marchés régionaux et internationaux.

Afin de renforcer la sûreté du commerce des pommes de terre, ce projet vise à renforcer les capacités SPS régionales en ce qui concerne la détection, le diagnostic et la gestion du nématode à kyste de la pomme de terre, en améliorant la compréhension des agriculteurs et organisations paysannes, ONPV et instituts nationaux de recherche. Il s'agira notamment de procéder à des évaluations des risques liés au nématode et à de nouveaux organismes nuisibles pour la chaîne de valeur de la pomme de terre, et de former les parties prenantes à l'utilisation de technologies de diagnostic modernes. 

Les résultats de ces évaluations seront utilisés pour élaborer des lignes directrices sur les bonnes pratiques.

Le projet dans son ensemble pourra servir d'étude de cas et être reproduit dans d'autres pays de la région.

PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/809
Statut 
En cours
Valeur du projet (US$) 
1,196,844
Contribution STDF (US $)  
999,634
Bénéficiaires 
Burundi
Éthiopie
Kenya
Lesotho
Malawi
Mozambique
Rwanda
South Sudan
Tanzanie
Ouganda
Zambie
Zimbabwe
Entités de mise en œuvre 
Food and Agriculture Organization (FAO)
Organismes associés 
Centre for Agriculture and Bioscience International (CABI)
Service d'inspection phytosanitaire du Kenya (KEPHIS)
International Center for Insect Physiology and Ecology (icipe)
Institut international d'agriculture tropicale (IITA)
International Potato Centre (CIP)
Ministries of Agriculture (MOA) of Beneficiary Countries
National Plant Protection Organizations (NPPO) of Beneficiary Countries