Mise en œuvre de la NIMP n° 15 dans les pays en développement et les pays les moins avancés

Date de début 
01/11/2004
Date de fin 
01/03/2006

Mise en œuvre de la NIMP n° 15 dans les pays en développement et les pays les moins avancés

Ce projet visait à améliorer la compréhension et à promouvoir le déploiement de la NIMP n° 15 (Directives pour la réglementation de matériaux d'emballage à base de bois) dans les pays en développement et les pays les moins avancés d'entre eux. Il portait principalement sur le renforcement de leurs capacités à établir les infrastructures et les régimes nécessaires pour déployer la NIMP n° 15, protéger les ressources naturelles, et réduire la propagation des ravageurs de végétaux et donc, par conséquent, à améliorer l'accès aux marchés pour les exportations.

Un compte rendu des résultats du projet peut être consulté ici.

Contexte 

Depuis plus de 20 ans, l'utilisation de matériaux d'emballage à base de bois dans le commerce international a augmenté. Ces matériaux à base de bois peuvent introduire et permettre la propagation de ravageurs responsables de dommages importants. En adoptant la NIMP n° 15, les pays sont convenus que les traitements prévus dans la norme étaient suffisants pour gérer les risques associés.

La NIMP n° 15 prévoit l'apposition sur les emballages en bois d'une mention précisant que le bois a été traité conformément à la norme. Les pays en développement et les moins avancés d'entre eux, cependant, avaient soulevé des préoccupations au sujet du déploiement concret de la NIMP n° 15, des problèmes commerciaux spécifiques étant soulevés dans le cadre du Comité SPS de l'OMC depuis 2002.

Résultats 
Lors d'un atelier, le projet a formé des délégués provenant de 79 pays et de 6 organisations régionales pour la protection des végétaux ainsi que des représentants de l'industrie sur les compétences et les connaissances nécessaires à l'élaboration et au déploiement d'un plan relatif à la NIMP n° 15.

L'enquête réalisée suite à cet atelier a révélé que presque tous les participants, y compris les représentants de l'industrie, pensaient que ce projet avait contribué à harmoniser la NIMP n° 15 à l'échelle mondiale, dans chacun des pays participants.

Dans les deux années suivant la tenue de l'atelier du projet, qui utilisait des supports de formation concernant la NIMP n° 15, le nombre de pays déployant la NIMP n° 15 a augmenté – en particulier le nombre de pays en développement.

Recommandations 

Les supports de formation de l'atelier ont pu être communiqués aux ONPV du monde entier, parallèlement à des formations complémentaires. Pour remédier aux difficultés supplémentaires rencontrées par les pays pour déployer la NIMP n° 15 du fait des particularités du contexte local, des activités de renforcement des capacités conçues sur mesure en vue de l'application des connaissances sur le terrain seraient utiles.

Documents 
PDF PDF
Reference Number 
STDF/PG/037
Status 
Terminé
Valeur du projet (US$) 
362,500
Contribution STDF (US $)  
332,000
Bénéficiaires 
Mondial
Entités de mise en œuvre 
Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV)